Conseil au MJ – Jouer en images


Vous pouvez trouver un lien vers Picasa même si Google a annoncé la mort de celui-ci.

 

  • Aller régulièrement sur imdb est une source d’inspiration sans fin. Si vous n’arrivez pas à enregistrer leurs photos (et que vous n’avez pas de plugin adéquat), cliquez sur ‘Explore more » après avoir choisi un film, dans la partie Quick links. Cliquez sur  « External Sites » et ensuite sur Photographs.
  • Pinterest devient une référence incontournable également.
  • Yahoo Movies
  • Comingsoon.net

6 thoughts on “Conseil au MJ – Jouer en images

  1. Félicitation pour la vidéo,

    j’ai trouvé très avisé le conseil de « qd même utiliser  » la super image que l’on garde tjrs sans en faite jamais l’utiliser ^^

    et j’ai adoré l’idée de la « gazette » (ou autre moyen selon l’univers) entre 2 parties afin de montrer (résumer) le scénario précédent vu par d’autres et surtout le fait d’introduire des pnj /vie du monde, ce qui implique des joueurs (et permet de donner des pistes (ou fausses) sur les prochaines aventures (genre un petit article sur le fait que la piscine est fermé, un crime qui à eu lieu qui lance la prochaine aventure…) vraiment excellente comme idée !

    Merci et bonne continuation !!

  2. Excellente vidéo et excellents conseils ! ^^

    Testée pour la première fois avec grand succès grâce aux illustrations de DragonLance ou celles d’Empire Galactique à la fin des années 80, cette méthode m’a systématiquement permis d’obtenir des résultats marquants des deux côtés de l’écran. Au point qu’il y a mes campagnes avec et celles sans…

    J’ai apprécié que tu soulignes l’importance de l’unité graphique, et les astuces permettant d’unifier chaque thème (illus/photos, n&b/sépia/couleur, etc). La différence de charisme entre acteurs de série télé et acteurs de cinéma. L’intérêt d’avoir à disposition toute une série de photos d’un même individu.
    L’organisation des photos également est particulièrement importante, et tes conseils sont bien vus.

    Tout comme Hythlodée, je te félicite pour ton excellente idée du compte-rendu en images à la fin d’une séance. J’ai également sourit lors du conseil à propos de la super image qu’on fini par ne jamais employer ^^

    Merci également pour l’idée des tableaux chez les PNJ, simple et géniale à la fois.

    J’ajouterai que les photos d’acteurs du cinéma muet ont plusieurs avantages. Elles ne sont pas forcément réservées aux scénarios se déroulant dans les années 20, elles ne sont pas caricaturales comme on pourrait le croire, et les qualités de prises de vue sont parfois bluffantes. De plus les visages ou les « gueules » ont l’avantage de ne rien dire à la majorité des joueurs. Et enfin, on peut trouver toute une série de photos pour chaque individu.

    Par contre j’aurai trouvé intéressant que tu parles des différentes méthodes permettant de présenter les images. Par exemple :
    – tableau blanc magnétique, permettant d’ajouter des annotations, des lignes de relation
    – sur l’écran à l’aide de mini-pinces à linge
    – et certainement d’autres que tu as dû tester au fil des années

    A mon avis il serait bon de souligner que les illustrations ne sont pas réservées aux PNJ, et que tous les joueurs gagnent à avoir des personnages illustrés (pour eux, pour leurs partenaires, et aussi pour permettre au MJ de tomber amoureux des PJ ^^).
    Choix à faire en coordination avec le MJ pour assurer une unité graphique (par exemple parmi une pré-sélection), et ce dès la création des personnages pour éviter de choquer les autres joueurs ultérieurement (« Ah bon ? Je ne voyais pas du tout comme ça ton personnage. »).

    En tout cas bravo, merci pour ton partage d’idées, et vivement la suivante !

    Ego’

    1. Merci. Tu as tout à fait raison dans tes conseils pour les joueurs (que j applique comme toi) et ils auraient eu toute leur place dans la vidéo en effet! La prochaine sera sur l’improvisation 🙂

      1. Cool, hâte de voir ça ^^

        J’ajouterai une astuce qui a marqué mes joueurs :

        Lors de ma dernière maîtrise des Masques de Nyarlathotep, je diffusais derrière moi un diaporama (rues, édifices, décors, vie quotidienne, lieux de travail, …). Pour chaque ville visitée j’avais préparé un diaporama de photos d’époque (New-York, Londres, Le Caire, Nairobi, Shanghai, Sydney). En plus d’un diaporama pour les trajets (paquebots, ports, vues intérieures et extérieures). Le changement de photo toutes les soixante secondes ne perturbait pas les joueurs. Et comme le mode automatique s’en occupait à ma place, c’était parfait.

        En complément des photos spécifiques (PNJ, lieux des scènes principales, objets importants, …), les diaporamas leur permettaient une immersion globale, qu’ils citent en exemple des années après. En plus des sons et musiques spécifiques, chaque ville avait ainsi son atmosphère, son style. Le dépaysement était total.

        Au niveau matériel, le nec plus ultra est d’utiliser un projecteur et un écran (dont les prix sont devenus de plus en plus abordables), en pilotant la diffusion depuis son ordi. Les images à la taille d’un mur ont de quoi marquer les joueurs ^^
        Mais si on ne dispose pas de ce type de matériel, une télé peut parfaitement faire l’affaire.
        Voir un moniteur à surélever derrière soi.

        1. C’est sur que ça donne un effet blockbuster. Pour ma part j’utilise aussi un cadre photo qui fait défiler les PNJ dans les campagnes où ils sont nombreux (et avec leurs noms) et j’avais aussi fait défiler sur ma télé de photos HD du Kenya et de l’Australie. Ca fait son effet.

Lancez les dés pour votre commentaire