MJ – Gérer l’Improvisation

Pour notre dernier Conseil au MJ, Mathieu vous propose quelques pistes pour gérer l’improvisation, passage obligé pour tout Maître de Jeu. N’hésitez pas à laisser vos conseils et/ou anecdotes en commentaires.

Voici un lien sur les meilleures applications de mind maps.

A la 10e minute nous parlons de « Barrière Magique » et nous tenons à apporter quelques précisions. Mathieu ne conseille en aucun cas ce style de jeu qui est le meilleur moyen de casser la dynamique de la table. Il s’agit d’une forme de « Rail-Roading », à savoir mettre l’histoire sur des chemins de fer, sauf qu’avec la barrière Magique, on refuse en l’espèce que le train ne parte.

S’il l’aborde, c’est lorsque celle-ci est utilisée par un MJ hésitant ou débutant. En effet, au lieu de décréter autoritairement « tu ne peux pas », « c’est toujours fermé » (Sont inclus aussi: décider de voir quelqu’un, de fuir un endroit ou d’y rester, d’aller de manière complètement imprévue dans un pan de l’histoire etc…), la dernière des solutions sera de dire aux joueurs que c’est un trou scénaristique.  Cela vaut bien sur essentiellement dans le jeu en campagne et que le loophole créé sera développé plus tard, évitant peut-être de détruire votre campagne. Ce pis-aller permettra de mettre une meilleure ambiance autour de la table et d’éviter que des joueurs taquins ne veulent absolument s’engouffrer dans la brèche. Cela redessinera leur horizon des possibles et vous permettra de réfléchir a posteriori à comment vous auriez pu régler cet incident diégétique.

Encore une fois, nous nous adressons à des MJ débutants ou hésitants et nous avons tous été parfois confrontés à ces choix de joueurs qui mettent à mal la réactivité des MJ de manière drastique.

Pour les persifleurs mieux-disants, que feraient-ils si dans les Masques de Nyarlathotep, les joueurs décidaient de partir tout de suite à Shanghaï lors du scénario de NY, comme arrivé lors de témoignages reçus?

D’une manière générale, voici les pistes pour éviter la Barrière Magique comme citées dans la vidéo

  • utiliser un des PNJ de réserve pour faire « diversion »
  • Inverser l’ordre de ce que vous aviez prévu
  • Utiliser les « aspects » prévus pour le lieu/personnage
  • Utiliser mentalement un endroit/personnage vu/lu précédemment.

Et d’autres conseils (en anglais..) recoupant les notres:

3 thoughts on “MJ – Gérer l’Improvisation

  1. Jolie synthèse, merci.
    Comme aide derrière mon paravent, j’utilise souvent une double feuille A4 avec des adjectifs pour aider à la descriptions physique des PNjs ou des lieux.
    Totalement d’accord avec Mathieu. Les plus beaux moments de JDR sont des co-créations entre les PJs et le Mj.

Lancez les dés pour votre commentaire